HISTOIRE

Cryptonite. Un monde magnifique et vaste. Riche et diversifié. Il y avait de quoi être fier. Mais il était en crise. Une profonde crise qui divisait les peuples. Les dieux, égoïstes et absents, ignoraient totalement leur création. Les créatures qui peuplaient les terres étaient libres de faire ce qu’elles souhaitaient, que ce soit d’abominables actes de violence ou de grandes preuves d’honnêteté et de courage. Après tout, il n’y avait pas de mauvaise façon pour laisser sa marque sur l’Histoire. Parlez-en en bien ou en mal mais parlez-en qu’ils disaient. Ces temps-ci, c’était surtout en mal. Les guerres s’enchaînaient sans cesse et il ne semblait pas y avoir de fin, telle une roue qui tournait à l’infini. Dans ces affrontements sanglants, chacun voulait sa part du morceau. Chacun voulait avoir une chance de défendre ce qui était important, ce qui avait encore la moindre valeur en cette époque obscure.

 

Vous comprenez que ce n’est pas une situation idéale pour personne. En l’absence de quelconques contraintes divines, la mort était devenue un gouffre sans fond. Il était possible de mourir plusieurs fois dans la même journée. Ridicule mais c’était devenu la norme. Imaginez tout le trouble que ça pouvait causer. Imaginez un prisonnier de guerre qui se faisait exécuter à répétition. Imaginez de toujours devoir assommer le même voleur qui venait dérober vos biens. La frustration gagnait de plus en plus la population et c’était tout à fait normal. On ne voyait aucun changement à l’horizon. Sacrilège. Exaspération.

 

Les avis étaient partagés. La plupart des combattants ne s’en faisaient guère mais certains d’entre eux étaient exaspérés par la situation. Il était donc normal qu’ils veuillent s’orienter vers de nouvelles professions. Peu à peu, ce fût une tendance qui gagna en popularité et les groupes de guerriers surpeuplés étaient maintenant chose du passé. La hargne qui avait animé tant de cœurs et d’esprits s’essouffla, laissant place à une longue léthargie qui dura des dizaines et dizaines d’années, voir des centaines.

 

C’était cette défaillance qui sortit les dieux de leur pathétique torpeur. Ils réalisèrent qu’en l’absence de foi et de prières, leur existence était menacée. Le choix fut assez simple: soit ils restaient enfoncés dans leur entêtement et disparaissaient, soit ils agissaient au plus vite, quitte à recourir à une solution drastique. Cette dernière option fut celle choisi alors que l’ensemble du panthéon décida de frapper un grand coup et redonna le prestige d’antan aux prophètes censés véhiculer leur message. Armés de nouveaux récits divins et de grandes prophéties, ils avaient tous les atouts pour réussir leur glorieuse mission. Redonner foi aux gens n’était pas une mince affaire. Pour leur faciliter la tâche, les camps se définirent avec plus de précision, séparant ce qu’on pourrait appeler les dieux bons des dieux mauvais. Bien d’autres divinités étaient prises au beau milieu de ce conflit, contraints de se battre à contre-courant pour faire valoir leur point et éviter la disparition totale.

 

Cette magnifique chaîne d’événements ne fut pas sans répercussions. De grands changements s’opérèrent sur le monde, libérant diverses fléaux sur les peuples. Des monstres de toute sorte qui sortirent des entrailles de la planète. Des cataclysmes naturels causés par la déesse Crypta qui ravagèrent les terres et les habitations. Une tragédie qui força les gens à se rassembler et se serrer les coudes. Pour ceux qui avaient encore la volonté de combattre, c’était l’opportunité idéale pour redonner un nouveau souffle à leurs semblables. Les dieux étaient revenus faire acte de présence. Plus personne ne pouvait se vanter d’être invulnérable, c’était l’égalité de nouveau.

 

Ces catastrophes entraînèrent de profonds changements chez les races. Tout d’un coup, on avait une raison pour se relever, retrousser ses manches et faire preuve de détermination. Le monde changeait et pour le façonner à sa façon, il fallait faire preuve de caractère. Être prêt à relever de nouveaux défis et à ne pas abandonner à la première chute. Ce fut l’émergence de nouveaux héros qui feraient n’importe quoi pour défendre leur peuple. Jusqu’où étaient-ils prêts à aller ? De nouvelles guerres ? Les dieux ne pourraient plus faire la sourde oreille cette fois-ci. Le destin du monde était de nouveau entre leurs mains.

© 2019 Cryptonite